Vous souhaitez rénover votre sol de bois ? Découvrez tous nos conseils !

Inscrivez-vous à la newsletter


DECOCERAM traite vos données pour vous envoyer sa newsletter. Consultez la rubrique « Vos données et vos droits » pour en savoir plus.

Tous nos articles Conseils d'experts Tous nos articles Conseils d'experts

Comment rénover un sol en bois ?

Publié le

La rénovation d’un sol en bois peut paraître complexe car on pense souvent, à tort, qu’il est nécessaire de déposer tout le plancher pour remplacer l’ancien sol par un nouveau. Cette dépose peut pourtant être évitée grâce aux solutions proposées par notre partenaire Parex Lanko. Découvrez comment mettre en œuvre simplement votre nouveau sol en 5 étapes !

1. Tester la planéité du sol en bois

Pour déterminer si la pose de votre nouveau sol nécessite un ragréage, effectuez ce simple test : posez une règle métallique de 2 mètres à plusieurs endroits de l’espace à rénover. 
• Si l’espace constaté entre la règle et le sol est toujours inférieur à 5 millimètres, un ragréage n’est pas nécessaire. 
• Si l’espace est supérieur à 5 millimètres, un ragréage doit être effectué.

2. Préparation du sol

Avant toute intervention, il est indispensable de bien préparer votre ancien sol en bois et d’effectuer les opérations suivantes : 
• Clouer ou visser solidement les éléments désolidarisés, notamment dans le cadre d’une pose sur lambourdes ou panneaux de bois : les lames doivent être parfaitement fixées à l’ossature. 
• Combler les vides tels que les trous et fentes avec un mastic (603 Col’Joint Flex de Parex Lanko). 
• Poncer soigneusement le bois afin d’éliminer toute substance ou produit d’entretien pouvant altérer l’accrochage du primaire (cire, vernis, graisse, etc.). 
• Éliminer complètement les poussières avec un aspirateur.

3. Pose du primaire 163 omnisol

163 Omnisol est un primaire d’accrochage épais et prêt à l’emploi. Il est spécifiquement conçu pour assurer l’adhérence et régulariser la surface du sol avant la pose de l’enduit de ragréage. 
La mise en œuvre du primaire s’effectue à l’aide d’un peigne pour colle de rénovation, d’un rouleau ou bien à la brosse, en veillant à répartir uniformément le produit sur le sol : il ne faut laisser aucune surépaisseur ou manque de produit sur l’ensemble de votre surface. 
Le primaire peut être recouvert avec le mortier de ragréage dès qu’il est dur et sec au toucher. 

Notre conseil : Planifiez bien votre chantier car le délai de recouvrement du primaire ne doit pas dépasser 24 heures : si ce délai est dépassé, il sera alors nécessaire de réappliquer une couche de primaire.

4. Elaboration du mortier de ragréage 184 solfibre

184 Solfibré est fourni sous forme de poudre. 
Pour la préparation : 
• Mélangez dans un seau de maçon le mortier Solfibré et l’eau. Les proportions d’eau pour un sac de 25 kg sont de 5,5 à 6 litres. 
• Mélangez à vitesse rapide à l’aide d’un malaxeur ou d’une perceuse munie d’un fouet électrique, jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse, homogène et sans grumeaux. 

5. Application du mortier de ragréage

Après le temps de pose du mélange, mélangez une nouvelle fois juste avant de procéder à l’application. 
L’application du mortier est facilitée car il est auto-lissant : 
• Répandez le produit sur le sol en bois. 
• Étalez-le à l’aide d’une lisseuse. Pour ce faire, effectuez de larges mouvements de va-et-vient en jouant sur l’inclinaison de la lisseuse pour obtenir l’épaisseur nécessaire. 
• Laissez sécher, à l’abri des courants d’air et du soleil les premières heures. 

Notre conseil : veillez à commencer sur la zone opposée à l’entrée de la pièce, de façon à terminer au niveau de la porte et à pouvoir quitter la pièce sans avoir à marcher sur le mortier de ragréage. 
Le recouvrement de l’enduit se fera après séchage complet (24 heures minimum) et sous 8 jours maximum. 
Après séchage, le ragréage peut être poncé pour rattraper de légers irrégularités de surface. Si ces irrégularités sont trop importantes, appliquez une seconde couche de mortier de ragréage.

Fiche technique Parex Lanko

163 OMNISOLPrêt à l’emploi • Pas de préparation spécifique ni de dilution 
Conditionnement • Bidons de 5 et 20 kg 
Consommation • 200 à 300 g/m2 
• Jusqu’à 500 g/m2 dans le cas d’interstices importants 
Temps de séchage • 2h sur support absorbant 
• 8 à 12h sur parquet à lames avec traitement important des interstices Délai de recouvrement 
• Ne doit pas excéder 24h

184 SOLFIBRÉConditionnement • Sac de 25kg 
Consommation • 1,6 kg/m2/mm d’épaisseur 
Épaisseur • Pour rattrapage de 3 à 20 mm 
Délai de recouvrement • De 8h à 24h pour épaisseur minimale selon le type de revêtement 
• Recouvrement après séchage complet sous 8 jours maximum

Partager