Tips & Astuces : comment bien isoler son intérieur ? - Decoceram
Tous nos articles Conseils d'experts Tous nos articles Conseils d'experts

Tips & Astuces : comment bien isoler son intérieur ?

Publié le

Nerf de la guerre pour conserver un cocon tout chaud et tout douillet en plein hiver, l'isolation offre de nombreux avantages. Puisqu’elle permet non seulement de protéger l'intérieur de nos habitats de l'influence extérieure, sur le plan thermique comme sur le plan phonique, mais également de diminuer nos factures de chauffage ! Une aubaine !  Comment isoler sa maison et pourquoi ? Nos experts répondent à nos questions pour devenir incollables sur le sujet.

Pourquoi isoler ses murs ?

C’est lorsque la température baisse et que les courants d’air frais sous la fenêtre commencent à nous faire frissonner, que l’on s’interroge sur la qualité de notre isolation. Or, il faut savoir que cette dernière a des bénéfices aussi bien en hiver qu’en été.

En effet, sur des parois non isolées, on peut relever l’hiver jusqu’à 5°C d’écart entre la surface de la paroi et la température ambiante de la pièce. Un mur bien isolé permettra de supprimer cette source d'inconfort. Vous ferez ainsi des économies de chauffage, puisqu’un logement mal isolé fait perdre environ 25% de la chaleur intérieure.

Hall d'entré avec tapis en carrelage, porte manteau

En été, une maison non ventilée, peu ou mal isolée va accumuler de la chaleur, même la nuit. Alors qu’en améliorant l'isolation thermique de cette maison, les habitants gagneront en confort et éviteront l'installation ou l’utilisation d'un système de climatisation.

ASTUCE : Une ventilation adaptée favorisera le rafraîchissement nocturne du bâti. 

Comment isoler vos murs ?

Avant de commencer les travaux, vous devez savoir que le carrelage n’est pas isolant. Qu’il soit au mur ou au sol, il ne protégera pas votre pièce de la chaleur ou de la fraîcheur extérieure. 

panneaux de construction Jackoboard by JACKON

À partir de là, deux types de poses sont envisageables : la pose extérieure et la pose intérieure.

Plus coûteuse, la solution par l’extérieur permet de ne pas faire de travaux et de ne pas perdre de place à l’intérieur du logement.

À SAVOIR : il faut en revanche prévoir de refaire la devanture de la maison.

Concernant la pose intérieure, elle est plus simple à opérer et ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. 

Il est en revanche impératif avant de poser les carreaux, de suivre les conseils suivants : 

  • Vous devez utiliser des panneaux de construction prêts à carreler, car ils comportent déjà des agents isolants et permettent d’aménager une pièce : cloison, revêtement de baignoire, etc. Une fois posés, il ne reste plus qu’à coller sur la surface, le carrelage de votre choix. 
  • Si vous souhaitez isoler votre salle de bains, on ne peut que trop vous conseiller les panneaux de construction Jackoboard by JACKON qui conviennent parfaitement aux pièces humides. Ils couvrent toutes les surfaces, sols comme murs. Et conviennent pour créer des meubles, vasques ou étagères.
  • Vous pouvez également opter pour des panneaux en laine de verre. Mais dans ce cas, vous devrez tout d’abord poser une couche isolante, la couvrir avec la cloison puis mettre le carrelage.

À savoir : si votre isolant est sous forme de rouleau ou de panneaux, il se placera directement entre « les ossatures métalliques » du mur et/ou placo. 

Tips en plus : Il est important, avant de poser un carrelage, d’effectuer des travaux d’isolation. Que ce soit au moment de la construction du logement ou lors de travaux de rénovation.

 

Faut-il isoler le sol ?

Bonne question !

Comme pour les murs, l’isolation du sol est importante et évite une consommation d’énergie excessive. On optera avant la pose du carrelage pour un bon agent isolant. Nos experts préconisant un isolant dont la résistance thermique s’approche d’au moins R = 4 m2.K/W.

Notez qu’il faut aussi que sa résistance à la compression (en kilopascals : KPa) soit élevée. 

panneaux en polyuréthane de la collection Thane Sol by KNAUF

À partir de là, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • La solution la plus courante est de poser un plancher béton avant une bande de désolidarisation, puis il faudra mettre une couche d’isolant (panneaux en polyuréthane), une chape flottante et enfin le carrelage.

À SAVOIR : les panneaux en polyuréthane ne se posent qu’une fois que votre sol est préparé et lissé. On vous conseille la collection Thane Sol by KNAUF, composée d’un cœur en mousse et d’une surface résistante à l’humidité.

Quelles solutions existent pour l’isolation acoustique ?

Si l’isolation thermique est importante, vous savez que l’isolation acoustique l’est tout autant, surtout si vous habitez dans un immeuble ou dans une maison à étages !

Bonne nouvelle si vous en avez marre d’entendre les pas du petit dernier courir au-dessus votre tête, il est possible d’ajouter à votre isolation une couche isolante phonique. Sachant que la collection Vélaphone de SOPREMA est parfaite, puisqu’elle se pose directement sur un sol propre et lisse, sous chape, dalles flottantes ou carrelage scellé et en dessous de l’isolant thermique. 

Isolant thermique Vélaphone de SOPREMA
Isolant thermique Vélaphone de SOPREMA

ASTUCES : Certains isolants sont des 2 en 1 : thermique et acoustique, comme la collection TMS by SOPREMA)

Ai-je droit à une aide financière ?

Carrelage imitation carreaux de ciment

Afin de vous aider dans vos travaux de rénovation, plusieurs aides sont disponibles. Les plus fréquentes étant : 

  • MaPrimeRénov’ qui s’adresse à tous les ménages, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. La prime est calculée en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique associé aux travaux.
  • « Habiter mieux sérénité » est une aide versée par l’Anah pour aider certains ménages aux revenus modestes ou très modestes, dans leurs travaux de rénovation. Sachant que l’aide n’excède pas les 18K.
  • Éco-prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, le prêt à taux zéro permet d’emprunter sans payer de taux d’intérêt, avec un plafond fixé à 30K €. Il faut que votre logement, maison ou appartement, soit une résidence principale, achevée avant le 1er janvier 1990.  

Vous l’aurez compris, une isolation performante offre de nombreux avantages : économies d’énergie, valorisation de son patrimoine et le dernier, pas des moindres, un réel bien-être dans son logement. Maintenant que nos experts vous ont éclairé sur les différentes techniques et aides possibles, il est temps de passer à l’action ! Et gardez bien en tête que nos catalogues carrément inspirants sont là pour vous accompagner.

Partager